Ayrton Senna, L'éclosion d'une légende

Magic Senna, toujours plus vite !

De son premier podium à Monaco sous une pluie battante à son décès lors du tragique Grand Prix de Saint Marin de 1994, il aura marqué l'Histoire de la Formule 1 comme aucun autre !

Ayrton Senna était un passionné de vitesse et un énorme travailleur, voilà comment le décrit "El Tche", Lucio Pascual Gascon, son premier mécanicien et mentor au début de sa carrière en karting au Brésil. 

Selon lui, il a très rapidement pris conscience que le talent ne suffirait pas à atteindre les sommets du sport automobile ! Voila pourquoi, lorsque les autres jeunes pilotes vaquent à une classique vie d'adolescent, le jeune Ayrton passe ses journées à l'atelier afin de comprendre au mieux sa machine. Cette particularité, il la gardera tout au long de sa carrière. Tous les ingénieurs qui ont croisé sa route de chez Toleman à Williams F1, loueront des retours techniques extrêmement précis de sa part. Ainsi sa connaissance totale de la mécanique  lui permet le jour de la course d'exploiter au maximum le potentiel de sa monture ! La recherche de la limite d'adhérence, de la trajectoire parfaite sera la clé de son succès en karting. Il devint champion d'Amérique du Sud en 1977 avant de s'envoler vers le Vieux Continent dès 1978. 

  

Double vice champion du monde de karting en 1979 et 1980, il sera l'équipier de Terry Fullerton. Senna le considéra plus tard comme le rival envers lequel il eu le plus de respect "It was pure racing; no money, no politics. It was real racing ..."

À cette époque déjà, il bénéficie d'une aura particulière. Lionel Froissart, devenu grand spécialiste de la Formule 1, a piloté a ses cotés en karting. Il témoigne "Sans le vouloir, il plaçait une sorte de barrière psychologique entre lui et ses interlocuteurs. Il se dégageait de lui un tel magnétisme, une sorte d’aura […] je n’arrivais pas à agir avec familiarité avec Ayrton Senna"

  

En 1981, il est engagé en monoplace en catégorie Formule Ford Britannique par l'écurie Van Diemen, sous les conseils de Chico Serra, un jeune pilote ayant concouru avec lui en karting et connaissant sa rapidité. Il ne tarde pas à impressionner par sa vitesse pure, sa capacité d'adaptation et son incroyable talent sous la pluie ! Il domine largement le championnat avec douze victoires et dix-huit podiums en vingt courses et s'adjuge le titre de champion 1981 de Formule Ford 1600 Britannique. 

Il écrase le championnat de Formule Ford 2000 en 1982 avec quinze victoires en dix-sept courses et commence à attirer l'œil d'un certain Ron Dennis, manager de l'écurie McLaren F1 ! Impressionné par ses performances, il lui propose de financer sa prochaine saison en championnat de Formule 3, ce que le jeune Ayrton refuse : "Il m'a dit qu'il ne signerait ce contrat que si je lui garantissais un volant en Formule 1 ! J'étais gérant d'écurie de Formule 1 et un jeune pilote de Formule 2000 me posait un tel ultimatum ! "

Il signe finalement chez West Surrey Racing pour la saison 1983 de Formule 3. Une saison qui restera dans les mémoires pour nombre d'observateurs. Rarement une saison de F3 sera autant entrée dans la légende avec l'affrontement de Senna et Martin Brundle, un jeune britannique, pour le titre de champion garantissant une place en Formule 1 ! 

    

A 23 ans, il remporte le championnat de Formule 3 et fait preuve d'un fort caractère sur et en dehors de la piste. Il rencontre Franck Williams à l'été 1983 et le convainc de lui proposer un essai sur le circuit de Donington Park où il réalise le meilleur temps absolu pour une Williams F1 sur cette piste ! Les écuries Brabham et McLaren sont aussi impressionnées par ce jeune brésilien mais aucune ne peut lui promettre une place de titulaire pour la saison 1984...

Ainsi, c'est au sein de la modeste mais ingénieuse écurie Toleman que Senna fait ses débuts en Formule 1 au terme d'âpres négociations avec Alex Hawkridge : " Nous étions sa seule option mais cela ne l'a pas empêché de nous imposer certaines conditions, la rémunération du pilote n'entrait absolument pas en compte. Le point clé reposait sur l'assurance de fiabilité de notre monoplace. Il voulait absolument intégrer une clause selon laquelle, si la voiture n'était pas performante, il pourrait partir voir ailleurs."

Ses débuts sont tonitruants dès le début de saison. Si l'écurie Toleman est généralement dans le ventre mou de la grille, la TG184 va s'avérer plutôt compétitive grâce à des solutions techniques innovantes ! C'est lors du Grand Prix de Monaco que tout le talent d'Ayrton Senna va se révéler aux yeux du monde !

Classé treizième sur la grille, Ayrton et son équipe font le pari de partir avec peu d'essence en pensant que sous de telles trombes d'eau, le Grand Prix n'ira pas a son terme ! Coup de Poker gagnant ! Senna est magistral, à l'aise sous la pluie il remonte peu à peu sur la tête de la course en profitant des nombreux abandons. Revenu à moins de dix secondes d'Alain Prost sur McLaren-TAG, il finira second au moment de l'interruption de la course au 32-ème tour dans des conditions climatiques diluviennes !

Certains diront que la FIA et les commissaires de courses prirent cette décision afin de favoriser Alain Prost mais je préfère ne retenir qu'une seule chose : L'éclosion d'un grand champion, Magic Senna !

    

 

VOUS POURRIEZ AIMER : 

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés